Zone sensible 2 

 

 

Tentative d'effleurements du territoire

 

de Fos-sur-Mer à Berre-L'Étang  -   2013-2016

 

Je règle progressivement cette posture décalée à l'origine de mes images, en retrouvant des marques et en me repositionnant dans l'espace. Je renoue avec des lieux et des thèmes: Fos-sur-Mer, l'industrie... Ces images sont aussi en résonnance avec Soude, elles questionnent le territoire, son devenir.

 

 

Le regard du spectateur, en immersion dans les lieux, glisse sur des fragments de territoire : les éléments d’aménagement (câbles, signaux, citernes, pont…) sont présents de manière fragmentée et centrée. Mais, ici la centralité assignée à l’espace productif indique paradoxalement son éloignement, physique (dans la profondeur du champ), visuel (la faiblesse relative de la surface occupée) et symbolique (cet éloignement est le véritable sujet de la représentation): l'espace productif  est donc perçu simultanément dans la proximité et l’éloignement, déplaçant l’anecdote de ses occurrences visibles en discours sur sa possible disparition.

 

 

Fabrice NEY

Octobre 2015

 

( Lire l'article  de Christophe Galatry paru dans la revue TK21: http://www.tk-21.com/Du-golfe-de-Fos-et-autour )

 

Deuxième tentative

Port-Saint-Louis-du-Rhône  -  2016

Une nouvelle tentative plus à l'ouest, à Port-Saint-Louis-du-Rhône...

Effleurer le territoire... lorsqu'il semble se déliter...

 

Mais s'agit-il encore de disparition...?

 

Ces lieux, en déprise territoriale, restent chargés d'une symbolique forte qu'il me faut déborder.

 

Effleurer... maintenir le regard entre distance et intimité sous le couvert du ciel voilé... contenir la lumière entre douceur et dureté.

 

Et puis il y a ce vent... que rien n'arrête...

 

 

Fabrice Ney

Avril 2016